Main Menu

RCA-Présidentielle : controverse autour de la candidature d’Israël Jonace Dacko

La candidature de monsieur Israël Jonace Dacko au nom du parti MDD à la prochaine élection présidentielle du 27 décembre 2020 semble rencontrer de sérieuses difficultés au sein de son parti, le mouvement pour la démocratie et le développement ( MDD), fondé par son père défunt David Dacko en 1991.

Le samedi 29 août dernier, Monsieur Israël Jonas Dacko, fils de l’ancien Président de la République David Dacko avait annoncé, lors d’un point de presse organisé à Bangui, sa candidature à la prochaine présidentielle de 2020 – 2021 aux couleurs de son parti, le mouvement pour la démocratie et le développement (MDD). Sauf que 24 heures après l’annonce de sa candidature, le dimanche 30 août, le comité exécutif du parti MDD avait publié un communiqué de presse dénonçant vigoureusement la « supposée appartenance de monsieur Israël Jonas Dacko au parti MDD », même s’il est le fil du Président fondateur dudit mouvement politique.

« Le Comité Exécutif du Mouvement pour la démocratie et le développement (MDD) a eu vent de la déclaration de Mr Jonas DACKO d’être candidat à la prochaine élection présidentielle. Le MDD ne pourrait émouvoir se d’une telle intention. Mais ce qui surprend l’opinion en général et le MDD en particulier, c’est qu’il se réclame du MDD, Parti fondé par son défunt père, a réagi le MDD dans son communiqué qui mentionne également « qu’aucune loi de la République n’autorise un individu à s’accaparer d’un Parti politique sur le seul prétexte qu’il est le fils du fondateur ! ».

Selon le comité exécutif du MDD, monsieur Israël Jonas Dacko n’aurait jamais approché le Parti pour évoquer quoi que ce soit au sujet des élections :

« Nous portons à la connaissance de l’opinion que le prétendu candidat n’a jamais approché le Parti pour évoquer quoi que ce soit au sujet des élections. Profondément démocratique, le MDD croit que la première des conditions à remplir pour être candidat d’un Parti à une élection quelconque, c’est d’être militant de ce Parti et être investi. Jonas DACKO n’a rien d’un militant du MDD », ajoute-t-il.

Et la réaction de Monsieur Jonas Dacko n’a pas tardé. L’homme démont avoir déclaré sa candidature au nom du parti fondé par son père. Il réclame être candidat indépendant et non du MDD.

 

 

The post RCA-Présidentielle : controverse autour de la candidature d’Israël Jonace Dacko appeared first on Journal de Bangui.