Main Menu

Le Maroc appelle toutes les parties et forces vives au Mali à privilégier l’intérêt supérieur du pays

Le Maroc suit de près l’évolution de la situation au Mali, qui vient à la suite de plusieurs semaines de tensions politiques et sociales, a indiqué mercredi un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la coopération africaine.Le Royaume appelle toutes les parties et forces vives maliennes à « privilégier l’intérêt supérieur du pays, sa stabilité, ainsi que la quiétude et les aspirations de son peuple », a précisé la même source.

Le Maroc, qui appelle à une transition civile pacifique, permettant un retour rapide et encadré à l’ordre constitutionnel, est « entièrement confiant que les frères maliens sauront faire preuve de sens de la responsabilité et puiser dans les valeurs de paix et de concorde nationale, enracinées en eux, afin de restaurer la sérénité et la stabilité du Mali, auprès duquel le Royaume du Maroc fut et demeure engagé », a conclu le communiqué.

Le Mali fait l’objet de grandes inquiétudes après une tentative de mutinerie lors de laquelle le Président Ibrahim Boubacar Keita et son Premier ministre ont été arrêtés par des militaires en révolte à Bamako. La situation reste confuse. La communauté internationale a condamné cette prise de pouvoir par les militaires. Pour sa part, le Conseil de sécurité de l’ONU a annoncé la tenue d’une réunion d’urgence, ce mercredi et à la demande de la France et du Niger, pour suivre l’évolution de la situation.

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a, quant à lui, appelé dans un communiqué à la « libération immédiate et sans conditions » du chef de l’Etat malien, qui a finalement annoncé lui-même sa démission.

The post Le Maroc appelle toutes les parties et forces vives au Mali à privilégier l’intérêt supérieur du pays appeared first on Journal de Bangui.