Main Menu

Le coronavirus en taille patron dans la presse sénégalaise

Publié le 24.03.2020 à 11h18 par APA

Les journaux sénégalais, parvenus mardi à APA, traitent principalement des mesures exceptionnelles prises par le chef de l’Etat afin de freiner l’expansion du coronavirus.Sud Quotidien informe que Macky Sall « décrète l’état d’urgence et le couvre-feu ». Ce journal rappelle que les 12 nouveaux cas positifs de Covid-19 déclarés hier lundi constituent « le plus lourd bilan » quotidien du Sénégal depuis la détection du patient zéro.

« Sénégalais, l’heure est grave ! », c’est le titre choisi par Le Soleil pour reprendre in extenso le discours à la nation du président de la République. En outre, le quotidien national renseigne que cela fait « 32 ans qu’il n’y a avait pas eu d’état d’urgence au Sénégal. La dernière fois, suite à l’élection présidentielle de 1988, les élèves et étudiants avaient connu une année blanche et la tension politique était à son summum ». 

Le Quotidien se fait l’écho de « la thérapie de Macky », non sans s’indigner de l’inconscience de certains Sénégalais face à un péril imminent. La preuve : une personne infectée a osé quitter son lieu d’internement pour se rendre chez lui à Pikine (banlieue dakaroise). 

Cela fait dire à ce journal que « l’efficacité (de toutes les décisions) ne sera mesurée que le vendredi prochain, si les mosquées restent fermées à Dakar (ouest) et Touba (centre) essentiellement. On saura alors si le capitaine a repris le gouvernail du navire ».

« Pour faire face à cet ennemi vicieux, mortel et invisible à l’œil nu », le président Sall a annoncé toute une série de mesures dans le cadre d’un plan de guerre de 1000 milliards F CFA, rapporte Vox Populi. 

L’AS précise qu’il s’agit du Force Covid-19 qui « sera alimenté par l’Etat et toutes les bonnes volontés ». A en croire ce journal, « Macky Sall sort l’artillerie lourde ». Cité par L’AS, Me Oumar Youm, ministre du Tourisme et des Transports aériens affirme que les mesures annoncées par le chef de l’Etat sont « parfaitement adaptées aux circonstances. C’est la situation actuelle qui l’exige ».

Pour sa part, L’Observateur fait savoir que « l’ancien ministre Moustapha Guirassy (a été testé) positif au coronavirus ». Dans une vidéo postée hier sur sa page Facebook, l’actuel député a confirmé l’information : « Je me suis mis à la disposition des autorités sanitaires du pays qui ont bien voulu m’interner à l’hôpital de Diamniadio (périphérie de la capitale) ».

Sous le titre « Emeutes du pain », L’Observateur indique que « l’interdiction de la vente de pain dans les boutiques est mise en application depuis hier lundi. (Mais) cette mesure anticoronavirus sème le désordre dans certaines boulangeries et autres pâtisseries à Dakar ».

Enfin, dans un éditorial au vitriol, Mahmoudou Wane, le Directeur Général du journal EnQuête assène : « Pour pervers que soit le virus, l’ennemi à vaincre, c’est d’abord nous. Nous ne saurons le battre sans changer de comportement et/ou l’encourager ».