Main Menu

Covid-19 : le Mozambique ferme des écoles et renforce les contrôles aux frontières

Publié le 20.03.2020 à 23h18 par APA

A l’instar de plusieurs africains, le Mozambique a annoncé des mesures de plus en plus restrictives pour enrayer la propagation de la pandémie de coronavirus en fermant les écoles et en renforçant les contrôles aux frontières.Dans une allocution télévisée vendredi, le président Filipe Nyusi a annoncé une série de mesures visant à protéger les Mozambicains contre la pandémie de coronavirus, qui s’étend rapidement et qui a déjà touché plus de 200 personnes en Afrique du Sud voisine.

 Ces mesures, qui entrent en vigueur le 23 mars, comprennent la suspension de la délivrance de visas aux étrangers et l’annulation de ceux déjà délivrés, ainsi que la fermeture d’écoles publiques et privées et la suspension des rassemblements publics de 50 personnes.

 Toujours dans le cadre des mesures visant à endiguer la pandémie, une commission technique présidée par le ministre de la Santé a été créée. Elle agira comme institution centrale chargée des questions liées à la pandémie de coronavirus.

 Nyusi qui a imposé une quarantaine obligatoire de 14 jours pour les Mozambicains arrivant d’autres pays, a révélé qu’aucun cas de coronavirus n’a été enregistré dans le pays jusqu’à présent.

 « Il y a déjà eu 35 cas suspects qui ont été testés et ils se sont révélés négatifs, tandis que 267 ressortissants nationaux et étrangers sont mis en quarantaine dans le pays », a déclaré M. Nyusi.

 Il a ajouté que le gouvernement renforçait le dépistage des personnes qui se rendent dans les établissements de santé présentant des symptômes de la maladie.