Main Menu

Covid-19 : la caravane de la solidarité fait escale chez les enfants de la rue et orphelins d’Abidjan

Publié le 02.04.2020 à 01h18 par APA

Les enfants de la rue, orphelins et victimes de traite ont été visités, mercredi à Abidjan, par la caravane de la solidarité mise en place par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus (Covid-19), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Conduite par la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné, cette caravane a fait d’abord escale dans la commune d’Adjamé  où elle a rendu visite à l’Organisation non gouvernementale (ONG)  Cavoequiva.

Des kits hygiéniques, vivres et non vivres ont été remis aux responsables de Cavoequiva, un Centre d’accueil de filles en détresse, abritant une soixantaine de pensionnaires.

« Nous sommes en guerre contre Coronavirus. Nous recevons des dons que nous redistribuons aux personnes qui sont les plus vulnérables. Nous essayons d’apporter quelques kits de protections aux enfants de la rue qui sont accueillis dans des centres. Nous essayons de faire de la sensibilisation parce qu’ils sont exposés », a expliqué la ministre Mariatou Koné.

Cette solidarité au profit des enfants de la rue, orphelins et victimes de traite s’est poursuivie à Yopougon dans l’Ouest d’Abidjan où l’Organisation non gouvernementale (ONG) Dignité et Droits pour les Enfants en Côte d’Ivoire (DDE-CI) a reçu à son tour des dons pour la douzaine de pensionnaires de son complexe.

« Nous apportons également des vivres afin que ces enfants pussent s’alimenter correctement et que le Coronavirus ne soit pas une barrière à leur alimentation, à leur protection », a poursuivi Mme Koné, ajoutant que « le gouvernement a acheté des kits, mais nous avons reçu également des dons de plusieurs partenaires, des  entreprises citoyennes, des individus (…) », que «nous redistribuons».

Plusieurs communes d’Abidjan et de l’intérieur du pays ont déjà bénéficié de cette chaîne de solidarité qui se poursuivra dans le pays où l’on enregistre officiellement 190 cas confirmés de maladies à coronavirus avec un décès et neuf cas de guérison.

L’ONG DDE-CI, œuvre pour la promotion et la protection des droits et du bien-être des enfants en Côte d’Ivoire. Elle est au service de tous les enfants et s’occupe avec une attention particulière des enfants vulnérables, des enfants victimes de violence, de maltraitance et d’abus, des enfants en conflit avec la loi et/ou privés de liberté, des enfants victimes d’exploitation économique, sexuelle et de traite (mobilité) et des enfants vivant avec handicap.