Main Menu

Zaiko : Nyoka Longo, 37 ans de pouvoir sans partage ! Président Jossart Nyoka Longo alias, Vieux Bombas!

This post has already been read 33 times!

*Ils n’ont pas tort ceux qui soutiennent que les musiciens sont des sources d’inspiration des politiciens congolais en matière de pouvoir. En effet, sur les traces des politiques rd-congolais qui s’y accrochent, escamotant avec toutes méthodes possibles, l’organisation des élections, Nyoka Longo n’a plus quitté son poste de Président- gérant du groupe Zaiko Langa Langa depuis son accession au pouvoir en 1980.

De son vrai nom Joseph Jersey M’vula,  Jossart Nyoka Longo est né le 7 septembre 1953 à Kinshasa. Cette année, l’artiste a totalisé  64 ans d’âge et a célébré son anniversaire avec les siens dans son temple habituel « Muguyla-guyla, à Kinshasa, où Zaiko Langa Langa se produit chaque semaine.

C’est le 24 décembre 1969, date de la sortie officielle de l’orchestre, qu’il entame avec sa passion sa carrière musicale comme chanteur, compositeur et interprète. Evidemment, il fait partie du collège des fondateurs de cette formation musicale qui est devenue pratiquement un patrimoine national.

Cette figure emblématique  de la scène musicale congolaise demeure,  jusqu’à preuve du contraire, le Président –gérant  du groupe Zaiko. Ce poste, il l’a  acquis après le départ du soliste Pépé Felly Manuaku Waku, dit le magicien de la guitare, en 1980.

Et, depuis, N’yosh a pris la destinée, en prenant le contrôle de la gestion  de cet orchestre devenu sa propriété personnelle, alors que les ancêtres de Zaïre Koko (Zaiko) lui ont confié provisoirement la gestion en attendant la tenue de l’assemblée générale. Donc, ça fait exactement 37 ans de règne sans partage depuis qu’il a succédé Manuaku à la tête de Zaiko. Chanteur et danseur attitré, Nyoka Longo qui n’a pas une voix extraordinaire pour séduire le public, a mené toute sa carrière  au sein du groupe qu’il a rejoint  dès sa création  et qu’il n’a jamais quitté, contrairement à d’autres musiciens.

On ne peut jamais parler de l’histoire de Zaiko sans évoquer le nom de Nyoka Longo. Car, sa voix et sa personnalité incarnent l’image de ce groupe musical qui fait la fierté du Congo.  Ainsi, l’homme a résisté contre vents et marées, jusqu’à devenir le seul maître à bord.

De nature patient, tenace et humble, ‘‘Ya Jossart’’ a toujours un caractère réservé avec un comportement très différent dans la société.

Pour les uns et les autres,  il  demeure un véritable gardien du temple. Toujours fidèle et loyal, N’yosh jouit, aujourd’hui, de l’héritage  du clan Zaiko.

Ce statut lui donne beaucoup d’estime et une considération  inlassable et lui offre aussi beaucoup  d’opportunités que d’autres collègues  de Zaiko n’ont pas auprès du  public.

Auréolé des succès, son parcours artistique est élogieux grâce à sa voix originale. Il possède plus d’une cinquantaine de chansons à son actif. Ses sources d’inspiration sont les valeurs sociales, historiques, culturelles des ancêtres auxquelles  s’ajoutent les faits sociaux de l’humanité.

Seulement, il a été constaté que Nyoka Longo dit Vieux Bombasa n’est plus le même compositeur que le Congo  musical a connu sur le plan discographique.

Depuis qu’il avait regagné le pays en 2008, Zaiko n’a pas toujours  sorti un album proprement dit sur le marché.

Qu’à cela ne tienne, le Président N’yosh se maintient bien grâce à ses propres œuvres, mais surtout aux créations nostalgiques  du Clan Zaiko. Toutefois, avec Zaiko, c’est l’ambiance responsable.  Vieux Bombas et son ensemble musical jouent une musique respectueuse pour des hommes respectables.  Son orchestre passe pour lequel toutes les générations des mélomanes s’y retrouvent.

Chaque week-end,  ils ont toujours un ou deux  concerts à livrer dans la Capitale.  Il ne se passe jamais un mois sans que le groupe ne soit  sollicité pour une production scénique à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Ce qui contribue à l’avancement  et à la survie de Zaiko et son personnel. C’est dire qu’ils  se retrouvent tant bien que mal.

Quoi qu’il en soit, la lancinante question reste celle de savoir, que deviendra Zaiko Langa Langa après Jossart Nyoka Longo qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a jamais présenté un Dauphin pour assurer la relève et la continuité de la gestion de ce groupe légendaire.

Jordache Diala