Main Menu

«Une contribution aux élections de 2020 déguisée»

08-09-2017

Les vendeurs du vin de banane de Nyeshenza en commune Mugina de la province Cibitoke sont remontés contre l’administration. En plus d’une taxe communale de 1500 Fbu sur chaque fût de 100 litres, ils désapprouvent de payer une contribution de 5000 Fbu à une coopérative de vendeurs de vin de banane dans cette commune. Ils justifient leur refus par des répercussions sur leur commerce.

Des jerrycans remplis de vin de banane au marché de Nyeshenza.

Les grossistes vers la capitale Bujumbura ont boycotté, dès ce vendredi 8 septembre, leurs marchandises. Ils disent travailler à perte. Ainsi, par manque de preneurs, leurs boissons commencent à se détériorer.

Pour Jovith Bayavuge, administrateur, c’est pour relever la coopérative de vendeurs de vin de banane. Elle a tenu ces propos lors d’une réunion tenue ce vendredi 8 septembre.

Pour l’Association qui regroupe les vendeurs de vin de banane de la ville de Bujumbura, c’est plutôt «une contribution forcée aux élections de 2020.» Un membre qui a requis l’anonymat soutient que la coopérative dont parle Mme Bayavuge est un moyen pour faciliter la collecte de l’argent. «C’est pour ruiner notre commerce.»

Le vin de banane rapporte beaucoup d’argent à la commune Mugina.