Main Menu

Un appui décisif et constant en faveur des PME

Comme il a  été évoqué dans la batterie des mesures annoncée par  le chef du Gouvernement Youssef Chahed pour insuffler une dynamique à l’économie nationale,  en parallèle, le projet de loi de finances 2018 a mis en exergue  cette volonté pour la traduire dans les faits. Le PLF prévoit tant de moyens d’actions et d’avantages pour la PME tunisienne et ce, à travers la création d’un régime fiscal forfaitaire à leur profit.  

Bénéficient de cette mesure les sociétés dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas les 600 mille dinars et qui opèrent dans les activités de transformation et d’achat pour la vente. Pour les sociétés opérant dans le secteur des services et des professions non commerciales, leur chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 300 mille dinars. Ainsi, la TVA sur les sociétés sera réduite de 25 à 20%.

Outre, le projet de loi de finances 2018 prévoit également la mise en place d’une ligne de financement au profit des PME et ce, afin de les aider à se restructurer financièrement. Les sociétés qui  opèrent  dans les secteurs financier, commercial et immobilier ne sont pas concernées par cet avantage.

Vers la création d’une agence nationale de PME

Dans le même contexte, le ministre de l’Industrie et des PME, Imed Hammami, a effectué avant-hier,  une visite d’inspection au guichet unique de l’APII.   

Il a  également recommandé   aux différents services de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation, la nécessité de veiller et de suivre de prés la situation économique et plus particulièrement  concernant l’industrie dans les régions, d’organiser des campagnes communes avec les structures concernées par l’investissement afin de faire connaître la nouvelle loi de l’investissement  afin d’expliciter les contours et les profits que comporte cette loi. 

Il a, par ailleurs,  insisté  d’accorder un intérêt particulier au suivi des projets bloqués et de dresser en conséquence des rapports périodiques au ministère,  comportant des idées pouvant résoudre les problématiques   restées en suspens. 

Le ministre a appelé aussi à dynamiser les pépinières d’entreprises en veillant à sélectionner les projets innovants. 

Conformément aux objectifs  assignés au  plan de développement 2016-2020, le ministre a annoncé que l’APII a été chargée de réaliser deux études en coordination avec les différents intervenants, dont la première porte sur la réalité et les perspectives des PME  et l’élaboration d’une stratégie de développement, alors que la deuxième concerne  l’éventualité de créer une agence nationale de PME à l’instar des pays développés. 

La Poste Tunisienne lance sa première carte prépayée «  e-Dinar PRO »  destinée au profit des  PME  et des commerçants

La Poste Tunisienne a annoncé hier le lancement de sa première carte électronique prépayée « e-Dinar PRO » au profit des petites et moyennes entreprises (PME) et des commerçants tunisiens, selon un communiqué publié par l’entreprise. 

La nouvelle carte «  e-Dinar PRO », permettra le développement du paiement électronique via les applications mobiles, en particulier les opérations de paiement des entreprises et des commerçants à travers des terminaux sophistiqués dotés des applications facilitant le paiement instantané telles que les Terminaux du Paiement électronique TPE et POS. 

Elle permet aux PME et aux commerçants d’effectuer plusieurs opérations financières d’une manière simple et instantanée, notamment la réception des montants des opérations de vente des biens et services via les plateformes de paiement électronique (MobiPost, DigiPost, POS, TPE) ainsi que le transfert  automatique d’argent d’une carte vers une autre carte prépayée de la Poste Tunisienne, d’après le communiqué . 

Les PME et les commerçants peuvent obtenir la carte « e-Dinar PRO » auprès de 31 bureaux de poste répartis sur tout le territoire du pays d’une manière instantanée. 

Khouloud AMRAOUI