Main Menu

TENNIS DE TABLE—CHAMPIONNATS NATIONAUX 2017: Brian Chan Yook Fo, Pratna Jalim et les autres

Brian Chan Yook Fo et Pratna Jalim ont remporté, dimanche au centre national de tennis de table à Beau-Bassin, le titre de champions nationaux en masculin et féminin respectivement, venant à bout d’Allan Arnachellum et Ruqayyah Kinoo en finale.
Brian Chan Yook Fo a renoué avec un titre qu’il a déjà remporté par le passé. Cette fois, il s’est facilement défait d’Allan Arnachellum, lui aussi ancien champion de Maurice, au cours d’une finale à sens unique (3-0, 11-6, 11-3, 11-8). Scénario identique en féminin, où Pratna Jalim confirme, comme l’année dernière, qu’elle est l’une des meilleures pongistes locales. Cette fois, elle s’est défaite de Ruqayyah Kinoo en trois sets (11-8, 11-6, 11-5) pour s’adjuger son deuxième titre d’affilée.
Cette même Jalim a doublé la mise avec une victoire chez les juniors, toujours aux dépens de Ruqayyah Kinoo sur le score de 3-1 (5-11, 11-5, 11-8, 11-5). Par contre, chez les garçons, la lutte a été un peu plus rude. Yogesh Chamansingh a lui aussi eu besoin de quatre sets pour venir à bout d’Andrew Ng en finale (3-1, 9-11, 13-11, 12-10, 11-9).
Ivana Desscann et Zayyan Sheik Hossen se sont distingués chez les cadets. La première a pris le dessus sur Zaynah Sadoolah 3-0 (11-4, 11-5, 11-9), alors que ce dernier s’est lui aussi imposé 3-0 (11-6, 11-2, 11-9). Chez les minimes, Christy Lai Tong et Ryan Desscann se sont imposés tout aussi aisément aux dépens de Maéna André et Ryan Sahajasein. Les deux ont remporté des victoires en trois sets.
Maéna André s’est toutefois bien rachetée avec un titre chez les benjamines, devançant Tania Lo Chun Pun. En effet, la nouvelle championne de la catégorie a remporté trois victoires, alors que sa dauphine cumule deux victoires pour une défaite. Ryan Sahajasein s’est défait de Soham Gooljar en finale chez les benjamins. Un succès en trois sets à rien pour le Vacoassien (11-8, 11-6, 11-5).
Finalement, Imaan Bahemia et Nigel Lee Mo Lin se sont imposés chez les poussins, avec deux et quatre victoires respectivement.