Main Menu

Remaniement ministériel : BBM tire à boulets rouges sur le Premier Ministre !

Malgré son éviction du Gouvernement, BBM a tenu à réaffirmer son soutien à Ali Bongo Ondimba, tout en dénonçant l’attitude de son ancien supérieur hiérarchique, Emmanuel Issoze-Ngondet. Le conférencier du jour a fustigé le manque de cohésion au sein du Gouvernement. « Depuis ma nomination, j’ai déjoué et bloqué de nombreux trafics fonciers. Il a donc tenté, en vain, de me faire sortir du gouvernement lors du récent remaniement n’ayant pas pu se débarrasser du gêneur que je suis, le seul moyen de continuer le pillage foncier était de retirer au Ministre de l’Habitat sa capacité de protection du territoire national », a d’entrée de jeu déclaré Bruno Ben Moubamba.

Il est d’avis que la note circulaire 14-49 signée du Premier Ministre Emmanuel Issoze-Ngodet le 6 septembre dernier est en parfaite violation avec l’article 29 de la Constitution. Lequel article, à en croire BBM, définit le rôle du chef du gouvernement.

Une note qui, selon le limogé, « dépouille le Ministère de l’habitat d’une grande partie de ses prérogatives que le Premier Ministre a attribué à un Ministre délégué dépendant directement de lui ». D’où la surprise de BBM qui s’interroge sur la portée d’une note circulaire comparativement à un décret présidentiel accordant au Ministère de l’Habitat certaines prérogatives.