Main Menu

RCA : mise en garde de la Minusca à Abass Sidiki et Ali Darassa

C’était lors d’une conférence de presse hebdomadaire de cette mission onusienne, mercredi 02 septembre 2020.

La mission des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) a mis en garde ce mercredi 02 septembre, les groupes armés qui pourront perturber le processus d’enrôlement des électeurs dans les préfectures de l’Ouham-Péndé, de la Nana-Mambéré  et de l’Ouaka, visant particulièrement le 3R, dirigé par le camerounais Abass Sidiki, et l’UPC du chef de guerre nigérien Ali Darassa.

Selon la Minusca, depuis le déclenchement du processus du recensement électoral dans les villes de province, 13 centres d’enrôlement des électeurs ont été perturbés par des éléments de l’UPC et de 3R à enregistrer les électeurs  dans les préfectures de l’Ouham-Péndé et de l’Ouaka.

Lors d’une conférence de presse hebdomadaire mercredi 02 septembre 2020, le porte-parole de la Minusca, Monsieur Vladimir Monteiro  a réitéré la détermination de son Institution à assurer la protection des agents recenseurs dans ces régions à risque  afin de réussir les opérations d’enroulement des électeurs dans le délai  prévu par l’autorité nationale des élections.

« Par rapport au processus électoral, la force de la Minusca et l’autorité nationale des élections (ÂNE) travaillent actuellement pour assurer la sécurisation des agents recenseurs dans les zones où l’enrôlement des électeurs n’avait pas eu lieu. La Minusca rappelle qu’elle ne tolérera plus aucun obstacle à l’opération d’enrôlement des électeurs et met en garde tout groupe armé menaçant de perturber le processus », a déclaré le porte-parole de la Minusca, Monsieur  Vladimir Monteiro, qui ajoute également que la Minusca «  lance un nouvel appel à Ali Darassa qu’il mette fin également aux activités déstabilisatrices et la politique expansionniste de son mouvement UPC… ».

Il y’ a lieu de noter que le groupe 3R (Retour, réclamation et Réhabilitation), dirigé par le fugitif Peul camerounais  Abass Sidiki, avait empêché les agents recenseurs et tablettes dans plusieurs localités de l’Ouham-Péndé et de la Nana-Mambéré, notamment à Koui, , Ngaoundaye, Aba et Besson de procéder aux opérations d’enrôlement des électeurs. Tandis qu’au centre et au sud-est, l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), dirigée par l’autoproclamé général des armées Ali Darassa, multiplie des opérations de braquage et de kidnapping des agents recenseurs et tablettes dans les zones sous son contrôle.

En juillet dernier, les troupes de la Minusca et les militaires centrafricains ont lancé une opération militaire baptisée « Ala londo » contre les positions du mouvement 3R dans les préfectures de la Nana-Mambéré et de l’Ouham-Péndé. Plusieurs localités ont été reprises aux mains des rebelles qui se sont dispersés dans la nature.

The post RCA : mise en garde de la Minusca à Abass Sidiki et Ali Darassa appeared first on Journal de Bangui.