Main Menu

RCA : le groupe armé UPC bloquerait la circulation dans la zone de Mboki

Un député et des personnels de santé en route pour une campagne de vaccination contre la rougeole en partance de Obo pour aller à Mboki ont été intercepté.

La situation est difficile dans la zone de Mboki contrôlée par le groupe armé UPC [Unité pour la paix en Centrafrique] dirigé par Ali Darassa, au sud-est du pays. Un député et des personnels de santé en route pour une campagne de vaccination contre la rougeole en partance de Obo pour aller à Mboki ont été interceptés en route par des hommes de l’UPC. On est sans nouvelles depuis.

Ernest Mizedio, le député d’Obo 1 s’inquiète du sort de son collègue. Il est sans nouvelle depuis jeudi du député Albert Guinimonguimi parti en mission à Mboki tout comme une délégation de personnels de santé d’Obo.

L’UPC, par la voix de l’un de ses généraux, affirme qu’ils circulaient sans ordre de mission mais que la situation est réglée. Il affirme qu’ils vont bien mais que le réseau téléphone étant coupé, il est difficile d’échanger avec eux.

Cet incident est révélateur selon le préfet d’Obo et du député Mizedio de l’emprise de l’UPC dans la zone qui empêche les déplacements sur l’axe Obo-Mboki. Et ceci depuis les combats à Obo du mois de mai. La frontière est aussi bloquée à Bambouti affirme le député, ce qui empêche le ravitaillement de la zone.

Des personnalités politiques d’opposition questionnent régulièrement l’organisation des élections de décembre dans ces conditions.

Dans un communiqué daté du 12 août le groupe armé affirme vouloir « assurer la libre circulation des agents de l’ANE, le bon déroulement des opérations d’enrôlement et des élections proprement dites. » Mais des incidents sécuritaires sont régulièrement signalés.

The post RCA : le groupe armé UPC bloquerait la circulation dans la zone de Mboki appeared first on Journal de Bangui.