Main Menu

Programme « Back to school » de la Fondation Mtn Bénin: 100 kits pour soutenir la scolarisation des filles à Aplahoué

Programme « Back to school » de la Fondation Mtn Bénin: 100 kits pour soutenir la scolarisation des filles à Aplahoué

Dans le cadre de l’édition 2019 de son programme « Back to school », la Fondation Mtn Bénin a marqué un arrêt, ce mardi 24 septembre au Collège d’enseignement général (Ceg) d’Aplahoué, dans le Couffo, pour doter de kits scolaires 100 filles des classes de sixième. Cet énième geste visant le maintien des filles à l’école, cheval de bataille de la Fondation Mtn, constitue un grand soulagement pour les parents et les autorités politico-administratives avec à leur tête, le préfet du département, Christophe Mègbedji.

Toutes de condition de vie modeste, les 100 filles, élèves en classe de sixième ont reçu, chacune, diverses fournitures scolaires, le tout soigneusement rangé dans un sac aux couleurs de Mtn. Les kits scolaires sont composés des articles tels que des cahiers, des stylos, des instruments de géométrie et de tissu kaki. Ce geste, qui n’est pas la première de la Fondation Mtn, est un ouf de soulagement pour les bénéficiaires puisqu’il impacte presque la moitié de l’effectif des classes de sixième du Ceg 1 d’Aplahoué comptant près de 220 élèves des deux sexes sur un total de 1200 apprenants pour tout l’établissement.
Le geste de solidarité vis-à-vis des filles, que le manque de soutien aurait pu pousser au découragement et à l’abandon des classes, est un autre pas majeur posé par la Fondation Mtn Bénin dans sa volonté de voir plus de filles scolarisées et maintenues dans le système éducatif pendant longtemps pour en ressortir avec un bon cursus académique. Et ceci, le représentant de la fondation n’a pas manqué de le rappeler aux bénéficiaires. « Notre souhait est que vous fassiez un bon usage des kits scolaires et que cela améliore les résultats », a expliqué Franck Yabi, le représentant de la Fondation Mtn Bénin à la cérémonie.
Accompagnement indispensable
Mais conscient que ce geste n’est qu’une part infime par rapport à l’ampleur des besoins, Franck Yabi exhortera les parents d’élèves et les enseignants, acteurs directs de l’école, à plus d’engagement pour l’atteinte des objectifs visés. « Chers parents, votre accompagnement est indispensable à l’obtention de bons résultats. En agissant comme elle l’a fait, la Fondation Mtn Bénin espère que vous allez également jouer votre partition », clarifie-t-il avant d’ajouter que Mtn Bénin espère plus d’impact en termes de résultats que par le passé.
Au nom des communautés du département du Couffo, le préfet Christophe Mègbédji salue l’opérateur de téléphonie mobile avec une mention spéciale à sa fondation pour ses interventions dans le secteur de l’éducation. Sur le choix porté sur les filles d’Aplahoué, il rappelle que c’est une assistance qui vient à point nommé. La rentrée 2019-2020 étant devenue effective depuis lundi 16 septembre dernier, nombreux sont les apprenants et leurs parents qui se demandent d’où viendrait le secours en matière d’appui en fournitures scolaires. Pour lui, la gratitude qui sied au soutien apporté par la fondation est un fort succès. « Si vous voulez que Mtn revienne encore, vous devez donner le meilleur de vous-mêmes, produire de bons résultats », préconise le préfet.
Ces propos n’étant pas tombés dans l’oreille d’un sourd, l’élève Dariny Ogounlola a promis au nom de ses camarades bénéficiaires de ne pas décevoir les attentes. Elle sera soutenue par le président de l’Association des parents d’élèves qui a manqué de mots pour exprimer la gratitude de ses pairs. Car, au-delà des enfants, ce sont, en fait, leurs parents qui viennent ainsi d’être épargnés d’une bonne part des dépenses pour le compte de la présente année scolaire.
Le directeur de l’établissement scolaire aussi fait la promesse d’un meilleur rendement en vue de sceller le partenariat avec Mtn. Pour Raymond Ogoulola, le directeur du Ceg 1 d’Aplahoué, c’est tout le collège qui a besoin du soutien de la fondation. « Bien qu’ayant formé beaucoup de cadres, le Ceg demeure orphelin face à ses nombreux problèmes », s’est-il plaint.
L’édition 2019 du programme « Back to school », pour le compte de la partie centre du pays, a impacté des élèves d’Agamè dans la commune de Lokossa (chef-lieu du Mono) avant de marquer l’arrêt d’Aplahoué. Le cortège de la fondation s’est ensuite ébranlé dans la soirée vers Klouékanmè pour porter la même assistance aux apprenants démunis de cette commune du Couffo.