Main Menu

Politique, justice et football, sujets dominants dans la presse sénégalaise

Publié le 04.12.2019 à 11h18 par APA

Les journaux sénégalais parvenus, mercredi à APA, traitent essentiellement de l’éventuel troisième mandat du président de la République Macky Sall, mais aussi du classement du Ballon d’Or France Football 2019 dévoilé lundi dernier.Sud Quotidien note que « Macky (Sall) fait dans le flou » à propos du supposé projet de troisième mandat. Ce journal relaye les propos du chef de l’Etat qui s’exprimait, hier mardi, sur les ondes de Radio France Internationale (RFI) dans le cadre de l’émission Le débat africain enregistrée à Dakar : « Ce qui est étonnant, c’est que pour un président qui vient d’être élu (février dernier), on pose déjà le débat du troisième mandat ».

L’AS en déduit que « Macky (Sall) entretient le flou » car au lieu « de mettre un terme au débat sur l’éventualité d’un troisième mandat », le président de la République « a astucieusement esquivé la question du journaliste (Alain Foka) en s’étonnant que le débat soit posé ».

A en croire Le Quotidien, « Macky (Sall est) droit dans ses bottes ». En effet, ce journal constate qu’il « fuit la question d’un éventuel troisième mandat. Et pourtant, elle le poursuit (presque) partout. Même quand le sujet est économique. Mais le chef de l’Etat reste sur sa ligne : ni oui ni non ».

Pour sa part, Vox Populi souligne que « Macky (Sall) brouille encore les pistes » et par conséquent, « le débat sur le troisième mandat n’est pas prêt (à) connaître son épilogue ». Enfin, pour WalfQuotidien, « Macky (Sall) cache son jeu », non sans mentionner que « ce n’est pas la première fois que le successeur d’Abdoulaye Wade adopte ce même discours ».

Sur un tout autre sujet, Le Soleil informe que « Guy Marius Sagna et compagnie (seront) devant le juge d’instruction, aujourd’hui ». Le quotidien national renseigne que « le groupe, qui a fait l’objet d’un second retour de parquet hier, est en grève de la faim » puisque considérant qu’il est victime d’« une arrestation arbitraire ».

Selon L’AS, « huit des neuf mis en cause devraient être placés sous mandat de dépôt, compte tenu des chefs d’inculpation visés par le parquet et qui lient le juge. Seul le jeune étudiant Souleymane Ndjim échappe au réquisitoire de feu de Serigne Bassirou Guèye ».

Guy Marius Sagna, l’activiste du Front pour la révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp-France dégage) et ses huit camarades d’infortune ont été arrêtés, vendredi dernier, lors d’un rassemblement contre la hausse du prix de l’électricité devant les grilles du Palais de la République.

Le Quotidien indique que « la hausse du prix de l’électricité de 6 à 10%, en vigueur depuis dimanche dernier, a déclenché l’ire de certaines organisations de la société civile. (D’ailleurs), une grande marche est annoncée le 13 décembre (prochain) à la place de la Nation (ex-place de l’Obélisque) ».

De son côté, EnQuête fait savoir que « les étudiants montent au créneau et menacent » après l’arrestation du Docteur en Philosophie Babacar Diop, par ailleurs leader des Forces Démocratiques du Sénégal (FDS, opposition).

En sports, Stades rapporte que Sadio Mané, 4e au classement du Ballon d’Or France Football de cette année civile, a été « snobé par l’Afrique ». D’après ce quotidien d’informations sportives, « pour s’imposer en 2020 », le sociétaire de Liverpool (Angleterre) devra « briller en Premier League, en C1 (Ligue européenne des Champions) et même en dehors des pelouses ».

Dans les colonnes de Record, Pascal Ferré, journaliste à France Football et juré du Ballon d’Or, soutient qu’il a voté pour l’enfant de Bambali (sud) parce qu’à ses yeux, « il le méritait le plus ».