Main Menu

Mondial U17 : AIGLONNETS, JAMAIS DEUX SANS TROIS !

La sélection nationale cadette reste sur deux victoires contre le Ghana : en finale de la dernière CAN, au Gabon et en amical, lors de son stage de préparation aux Emirats arabes unis

«Plus la compétition avance, plus les matches sont difficiles». Le défenseur central des Aiglonnets, Abdoulaye Diaby a vu juste. Les matches des quarts de finale du Mondial U17, Inde 2017 ont des allures de finales. Mali-Ghana est la première affiche de cette étape. Les deux équipes s’affrontent, ce samedi, au stade Indira Gandhi Athletic, à Guwahati, situé au nord-est de l’Inde.
Ce duel 100% africain promet des étincelles, mais le joueur du Djoliba est confiant. «Pour atteindre la finale et remporter la coupe, ça passe par des étapes» déclare le jeune international avant d’ajouter : «Notre prochain objectif est d’aller en demi-finale, ensuite la finale et après retourner au Mali avec le trophée de champion du monde U17». Abdoulaye Diaby conclura : «Nous sommes sereins et confiants. Nous préparons bien ce match contre le Ghana».
Le capitaine Mohamed Camara évoque la solidarité comme la force de la sélection nationale. «La force de l’équipe, c’est la solidarité. Nous sommes solidaires entre nous sur le terrain et en dehors», souligne-t-il. «Nous préparons ce match comme nous avons préparé les autres matches. Nous sommes dans la phase à élimination directe. Chaque match est une finale pour nous. Il n’y a plus de calculs.
Nous jouons pour gagner», martèlera le jeune milieu de terrain. Le capitaine malien terminera avec un mot pour les supporters. «Nous remercions le peule malien et les étudiants maliens en Inde de leur soutien. Nous leur demandons de continuer à formuler des bénédictions. Et nous ferons le reste sur le terrain». Pour le sélectionneur national, Jonas Komlan, l’équipe monte en puissance. «Après chaque match, nous faisons une projection vidéo. Nous corrigeons nos erreurs et améliorons nos forces avant le match prochain. C’est pourquoi l’équipe monte en puissance», se réjouit le technicien avant de remercier, à son tour, tous les Maliens, surtout les étudiants en Inde. «Ils nous ont beaucoup soutenus», dira-t-il. En quatre matches, les Aiglonnets ont marqué 13 buts et Jonas Komla entend poursuivre son chemin. «Nous allons continuer le travail. Tous les matches sont difficiles. Nous n’allons sous estimer aucune équipe. Nous prenons tous nos adversaires au sérieux», complètera le technicien malien. Pour l’un des étudiants maliens en Inde, les champions d’Afrique sont sur une bonne voie. «Les jeunes jouent bien et ne sous estiment aucun adversaire. Ils restent concentrés sur le terrain. Nous sommes tous contents de la prestation des joueurs», a-t-il confié, avant d’afficher sa confiance. «Je suis très confiant. Après la défaite contre le Paraguay (2-3), le Mali ne fera plus de revers. Inch Allah, nous allons remporter la coupe».
Les étudiants maliens en Inde se déplacent de ville en ville pour soutenir les Aiglonnets. Demain, ils seront encore présents dans les gradins du stade Indira Gandhi Athletic, à Guwahati, pour donner de la voix à Mohamed Camara et à ses coéquipiers. Il convient de rappeler que les cadets maliens restent sur deux victoires contre le Ghana : en finale de la dernière CAN, au Gabon (1-0) et en amical, il y a quelques semaines (2-1). Jamais deux sans trois, dit l’adage !
Après le match Mali-Ghana, les Etats-Unis et l’Angleterre en découdront, au stade Pandit Jawaharlal Nehru, à Goa. Quant aux deux derniers quarts de finale, ils sont prévus dimanche et mettront aux prises, l’Espagne et l’Iran et l’Allemagne et le Brésil.
Ladji M. DIABY

LE PROGRAMME DES QUARTS DE FINALE
Samedi 21 octobre
11h30 : Mali-Ghana
14h30: USA-Angleterre
Dimanche 22 octobre
11h30 : Espagne-Iran
14h30 : Allemagne-Brésil