Main Menu

L’Afrique du Sud va faire du porte-à-porte pour les tests du coronavirus

Publié le 31.03.2020 à 21h18 par APA

L’Afrique du Sud a, dans une première mondiale, décidé d’entreprendre des tests de porte-à-porte pour le coronavirus, en profitant du confinement actuellement en vigueur pour 21 jours sur l’ensemble du territoire, a déclaré le président Cyril Ramaphosa.S’adressant à la nation dans un discours télévisé lundi soir, le président Ramaphosa a déclaré que l’exercice « sans précédent » serait lancé dans les prochains jours.

Quelque 10.000 travailleurs sur le terrain seront déployés à travers le pays, représentant 57 millions de personnes, a déclaré le président.

« Cette campagne est de grande envergure, elle est intensive et son ampleur est sans précédent », a-t-il déclaré, ajoutant que le nombre d’infections confirmées dues au coronavirus dans le pays était passé à 1.326 cas avec trois décès.

« Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de la lutte contre la pandémie de coronavirus », a-t-il ajouté, en référence au dépistage de masse, le premier du genre dans le monde.

Selon le président, les agents de terrain se rendraient dans les maisons des villages et des villes pour dépister les résidents et ceux qui présentent des symptômes graves seraient hospitalisés immédiatement.

Les personnes infectées mais asymptomatiques ou présentant des symptômes modérés devraient rester isolées à la maison ou dans les centres de quarantaine du gouvernement, a-t-il ajouté.

Alors que la plupart des gens ont « répondu de manière responsable » au confinement, le président s’est dit préoccupé par ceux qui avaient défié l’ordre et « n’ont pas encore apprécié la gravité de cette maladie ».

En attendant, la police a déclaré avoir arrêté des centaines de contrevenants au confinement, car l’exercice reste un grand défi pour la majorité des pauvres qui ont perdu leurs moyens de gagner leur vie au jour le jour.