Main Menu

Kinshasa : Maître Gims a bravé la peur ! Maître Gims, la star franco-congolaise

This post has already been read 33 times!

Le rappeur franco-congolais est bel et bien à Kinshasa.  Gandhi Djuna alias Maître Gims a foulé le sol Kinois pour un spectacle inédit, prévu pour le samedi, 16 septembres 2017, au Shark club. Comme l’indique son album «Le retour du roi », l’artiste a reçu un accueil chaleureux de l’aéroport de N’djili, où il a été conduit, comme un prince, par un cortège motorisé et bien sécurisé  jusqu’au Fleuve Congo Hôtel. 

Nombreux observateurs ont été surpris de son arrivée, alors que la star avait décidé de ne plus se produire en RDC, à cause d’un problème qui l’opposerait à ‘‘un  membre de famille d’une personnalité haut placée dans le pays’’.

En 2015, rapporte-t-on, Gims était à Kinshasa pour un concert au même endroit. Juste après le spectacle, l’artiste avait prévu une séance photo avec ses fans. C’est ainsi qu’une jolie dame est apparue voulant aussi faire la photo avec la star qui, malheureusement, était déjà épuisée et ne pouvait plus continuer la séance. Or, la fille serait copine à ‘‘un  membre de famille d’une personnalité haut placée dans le pays’’. Ce dernier

aurait mal digéré la décision du rappeur. Pour lui, le fils de Djuna Djanana (ancien chanteur de Langa Langa et Viva-la-Musica)  avait saboté sa concubine. D’où, il avait promis de régler le compte à Gims, tôt ou tard, le jour où il osera encore mettre ses pieds à Kinshasa.

Curieusement, le chanteur franco-congolais a tenu une conférence de presse le 14 septembre dernier, à Fleuve Congo Hôtel, mais n’a pas fait à allusion à ce problème.  Par contre, Gandhi Djuna est resté concentré sur son événement du 16 septembre, au Shark club, où il promet beaucoup de surprises aux mélomanes.

En outre, il a profité de l’occasion pour éclairer la lanterne au sujet de sa séparation avec ses amis du groupe Sexion d’assaut.

L’artiste a avancé au moins quelques raisons, en épargnant son père biologique que beaucoup, dans l’opinion, accuse d’être à l’origine de la dislocation.

Pour lui, Djuna Djanana n’a rien avoir quant à son départ de Sexion d’assaut. ‘‘J’avais  personnellement pris cette décision d’abandonner le groupe parce que je voulais enregistrer mon propre disque en solo’’, a déclaré Gims.

Par ailleurs, il a dévoilé  ses ambitions  et projets artistiques qu’il envisage pour son pays d’origine, la RDC.  A travers son propre label, il va accompagner et promouvoir les talents de la jeunesse congolaise. Ces activités seront sous la supervision de sa fondation dénommée « Mokili », qui assure déjà la promotion de son tout premier livre intitulé «Vise le sommet», dans lequel Gandhi Djuna raconte les souffrances endurées par sa famille en France, il y a quelques années. Toutefois, cet ouvrage est déjà disponible en version électronique.

Par ailleurs,  la star franco-congolaise a annoncé également la sortie depuis le 1er août dernier, de son nouveau single «It is done» qu’elle a chanté en anglais.

Sur le plan scénique, Gims envisage de revenir encore au pays de ses ancêtres l’année prochaine pour faire un concert gratuit dans un espace public à Kinshasa.

Wait and see !

JD