Main Menu

GARÇONNET ABANDONNÉ : La police recherche activement les parents

La CID de la Western Division est sur la piste des parents du garçonnet de deux ans retrouvé abandonné hier dans la rue, à St-Martin. Avec la collaboration de la Child Development Unit (CDU), les policiers ont tenté d’obtenir certains renseignements auprès de l’enfant par rapport à l’identité de sa mère. Les enquêteurs travaillent déjà sur une piste. Tous les postes de police de l’île ont été alertés de cette disparition. Entre-temps, le garçonnet a été emmené à l’hôpital, où le personnel soignant a noté qu’il était en bonne santé.
C’est un automobiliste qui est tombé sur un enfant de deux ans dans la rue alors qu’il roulait en direction de Bambous. Noorani Jamalshah a juste eu le temps de freiner pour ne pas percuter le garçonnet qui ne semblait « pas du tout effrayé ». Le conducteur a pris le petit avec lui, tout en cherchant la présence d’un adulte dans les alentours. Ne trouvant personne, ni même une habitation à proximité, il ne voulait pas laisser l’enfant sur la rue et l’a emmené chez lui, à Buckingham, pour lui donner à manger. Il s’est ensuite rendu au poste de police de Bambous pour que la police prenne l’enfant en charge. Après avoir expliqué la situation aux officiers, ces derniers n’ont effectué aucune entrée dans le Dairy Book, soutenant que cette région où l’enfant a été retrouvé « ne se trouve pas sous leur juridiction ». Ils n’ont donc pas voulu prendre la responsabilité du petit ou même alerter la CDU, mais ont demandé au conducteur d’emmener l’enfant à la police de Barkly. Noorani Jamalshah a finalement contacté la CDU de Bambous qui lui a assuré qu’une équipe viendrait récupérer le garçonnet chez lui.
C’est hier en début d’après-midi que les officiers ont pris en charge l’enfant. Ils ont demandé à l’automobiliste de se rendre au poste de police de Barkly pour enregistrer sa version des faits. Pendant deux heures, les officiers l’ont interrogé pour assurer de la véracité de ses propos. Par la suite, Noorani Jamalshah a été autorisé à rentrer chez lui. Après un détour à l’hôpital pour un bilan de santé, l’enfant a été placé à la CDU de Bambous. Les enquêteurs ont tenté de mettre la main sur la mère, qui ne donne aucun signe de vie. Ils ont alors contacté un de ses proches qui a promis d’alerter la police une fois qu’il tombe sur la maman. Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité de loger une accusation provisoire d’ “abandoning child” contre elle.