Main Menu

Examen stratégique national « Faim zéro » au Bénin: La sécurité alimentaire et nutritionnelle préoccupe

Le directeur de cabinet du ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, Rufino d’Almeida a procédé, ce jeudi 17 mai à Cotonou, au lancement officiel du séminaire sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. C’était en présence du facilitateur de l’examen stratégique national, le professeur Mathurin Coffi Nago et du représentant résident du Programme alimentaire (Pam) Bénin, Guy Adoua.

« Sécurité alimentaire et nutritionnelle : état des lieux et dispositions pour l’élimination de la faim à l’horizon 2030 ». C’est autour de cette thématique que sont menées, pendant deux jours, les réflexions à propos de l’examen stratégique national « Faim zéro » au Bénin.
« Le Bénin a renouvelé en septembre 2015 son engagement à atteindre d’ici à 2030, les Objectifs du développement durable (Odd) et plus particulièrement l’Odd n° 2 qui vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable », a affirmé Rufino d’Almeida, directeur de cabinet du ministre en charge du Plan et du Développement. Pour l’atteinte de cet objectif, le gouvernement du Bénin s’est aussitôt engagé à réaliser un examen stratégique national de la sécurité alimentaire et nutritionnelle appelé « Faim zéro », avec l’appui des partenaires techniques et financiers, notamment le Programme alimentaire (Pam). C’est un exercice, apprécie-t-il, qui vise à identifier les lacunes des interventions antérieures et les défis à relever en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’effet de faciliter les progrès vers l’élimination de la faim au Bénin.
La malnutrition, développe Rufino d’Almeida, continue de toucher un nombre important d’enfants. « L’insécurité alimentaire constitue l’une des problématiques majeures du développement au Bénin. Environ 20,2 % des ménages sont en insécurité alimentaire », renseigne le directeur de cabinet sur la base des résultats de l’enquête Emicov 2015. Il poursuit que les résultats de l’Analyse globale de la vulnérabilité à la sécurité alimentaire (Agvsa, 2017) indiquent qu’au niveau national,1,09 million de personnes sont en insécurité alimentaire.
Mathurin Coffi Nago, facilitateur principal de l’examen stratégique national, a témoigné sa gratitude aux différentes compétences qui ont fait de la problématique de la sécurité alimentaire et nutritionnelle leur préoccupation. Il a rappelé l’engagement des chefs d’Etat et de gouvernement depuis 2015 pour éradiquer la faim et assurer la sécurité alimentaire au plan national.
Pour Guy Adoua, représentant résident du Pam, au plan international, le Bénin s’est engagé à travers l’agenda 2030 des Nations Unies à renforcer son système de lutte contre l’insécurité alimentaire, la faim et la malnutrition. Le gouvernement, relève-t-il, déploie depuis des années une panoplie de politiques et programmes pour enrayer la faim qui persiste. Le Pam et le gouvernement ont alors décidé de mettre en place l’Examen stratégique national « Faim zéro », en vue d’identifier les lacunes dans les interventions intérieures ainsi que les défis et actions prioritaires à prendre en compte pour mieux pallier l’insécurité alimentaire et la malnutrition et réduire véritablement la faim à zéro d’ici 2030 au Bénin.

L’examen stratégique
national

Selon les termes de référence du séminaire en cours, l’examen stratégique national « faim zéro » recense les lacunes au niveau des interventions, des ressources investies et des capacités institutionnelles à l’échelle nationale. Il propose des domaines d’actions prioritaires dans lesquels toutes les parties prenantes, y compris le Pam, pourraient intervenir pour appuyer le Bénin vers la réalisation de l’Odd 2.
Le facilitateur en chef (Lead convener) de l’examen stratégique national « Faim zéro » dirige le processus en concertation avec le gouvernement. Il est assisté d’une équipe technique ou d’une institution de recherche nationale et recevra, en outre, un soutien administratif et logistique du Pam.
L’objectif de l’examen stratégique national « Faim zéro » est de faciliter la mise en œuvre et le progrès vers la réalisation de l’Odd 2 et de l’Odd 17 afin de permettre au Bénin d’œuvrer à éliminer l’insécurité alimentaire et la malnutrition, d’améliorer la qualité de l’engagement du Pam auprès du gouvernement, de l’aligner sur les objectifs de développement nationaux et de faciliter les consultations stratégiques.
Les conclusions et recommandations issues de l’examen stratégique national « Faim zéro » serviront de sources d’information lors de la formulation du Plan stratégique pays du Pam et pourraient également contribuer à la planification des cadres nationaux de développement.
Le séminaire prend fin ce jour.