Main Menu

Débat budgétaire en commission au Parlement: Tonato pour la poursuite des chantiers du Pag avec 68 milliards F Cfa

68,215 milliards F Cfa. C’est le montant du projet de budget du ministère du Cadre de Vie et du Développement durable au titre de 2019 contre 75 milliards F Cfa environ en 2018. Il est réparti entre les dépenses de fonctionnement qui s’élèvent à 5,117 milliards de F Cfa et pour les dépenses en capital qui sont de 63 098 milliards de F Cfa.Ce budget est en baisse d’environ 9% par rapport à celui en cours d’exécution.

Cette régression se justifie par le fait que le gouvernement est dans une phase déterminante de la mise en œuvre de quelques grands projets inscrits au Programme d’actions du gouvernement (Pag) dont les chantiers d’asphaltage, de construction des cités administratives départementales et des projets sur la gestion des déchets. « …Le Pag se réalise sur cinq ans. Nous poursuivrons donc la mise en œuvre des mêmes projets. Et chaque projet dure deux à trois ans. Nous avons fait les études, nous avons démarré les chantiers, nous ne ferons pas des éléphants blancs, il faut donc conduire les projets à terme », assure le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, Didier José Tonato qui était face aux députés de la commission budgétaire, lundi 19 novembre dernier, pour l’exercice de présentation du budget de son ministère. Pour le ministre, il s’agira surtout en 2019, de poursuivre le projet de protection côtière. « La phase de Cotonou est pratiquement terminée. Nous avons quelques améliorations en cours comme la purge du terrain pour la promotion immobilière à Akpakpa Dodomey et la création du lac marin à Plm Alédjo», informe Didier José Tonato. Il annonce le démarrage très bientôt de l’étape d’Avlékété qui est le deuxième segment de protection sans oublier le troisième segment qui part de la frontière de Hillacondji jusqu’à l’embouchure du fleuve Mono appelée communément « la bouche du Roy». Le financement de ce troisième segment est totalement bouclé.
S’agissant des douze cités administratives, le ministre annonce le démarrage effectif des travaux de construction dans les départements sans oublier ceux de la cité ministérielle. Les projets seront exécutés en mode Partenariat public-privé (Ppp). « 2019 sera également l’année de croisière du projet Asphaltage. La plupart des lots lancés sont entre 15 et 18 mois ; il y a un seul lot qui va jusqu’à 22 mois parce que c’est vraiment lourd », assure Didier José Tonato. Plusieurs autres projets sont inscrits au portefeuille du ministère du Cadre de vie et du Développement durable. Il cite le projet de modernisation des marchés urbains et marchés régionaux et le chantier des logements économiques. Tous ces projets sont à une phase avancée et leur démarrage est pour bientôt, selon le ministre. « 2019 sera véritablement une année de chantiers. Je pourrai continuer à citer le projet de gestion des déchets impliquant les cinq collectivités locales du Grand Nokoué ; le cadastre national et la reforestation… », conclut le ministre.