Main Menu

Commerce et environnement : maîtriser les liens pour avoir des impacts positifs

Maîtriser le lien entre le commerce et la protection de l’environnement. Tel est le but de l’atelier national de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), organisé depuis hier et pour trois jours, à la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo.

«Le commerce et l’environnement : production, consommation et commerce durable et le rôle de l’OMC». Un thème sur lequel se penchent une soixantaine d’acteurs issus de l’administration publique, du secteur privé, du secteur de recherches, de la société civile et des ONG œuvrant dans le domaine du commerce et de l’environnement, réunis à cette occasion.

Organisé conjointement par le secrétariat de l’OMC et le ministère malgache du Commerce et de la Consommation (MCC), l’atelier est animé par Daniel Ramos, officier juridique à la division du commerce et de l’environnement de l’OMC.

Cet expert a entre autres expliqué le lien entre commerce et environnement, notamment au niveau des politiques publiques. «Une politique commerciale cherche à garantir plus d’accès aux marchés tiers, mais aussi à accroître l’activité économique nationale. Et toute activité économique a un impact direct sur l’environnement. Les politiques environnementales sont faites pour garantir la protection de l’environnement, mais elles peuvent aussi avoir des impacts sur la compétitivité du pays», a-t-il expliqué. «Ces impacts doivent être pris en compte lors de l’élaboration des politiques économiques et commerciales», a-t-il ainsi souligné.

Défis et opportunités

D’après toujours Daniel Ramos, «Il faut analyser chaque élément pour dire qu’une ouverture commerciale est bonne ou mauvaise pour la protection de l’environnement». Et l’objectif de cet atelier est de développer et de vulgariser les disciplines des Accords de l’OMC sur le commerce et l’environnement, touchant la production, la consommation et le commerce durable et le rôle de l’OMC, eu égard des échanges internationaux.

Une occasion également de débattre et de mieux comprendre les défis et opportunités présentées par le commerce international et par l’OMC pour Madagascar dans le cadre des efforts nationaux pour atteindre les Objectifs de développement durable, en particulier l’ODD n°12 sur la consommation et la production responsable et l’ODD n°8 concernant le travail décent et la croissance économique.

A l’issue de cet atelier de trois jours, les participants devraient maîtriser le lien entre le commerce et la protection de l’environnement,  l’impact des mesures environnementales sur le commerce et l’impact du commerce sur l’environnement.

Arh.