Main Menu

Cameroun: la dette a augmenté de 67,2% en cinq ans (gouvernement)

Publié le 03.04.2020 à 20h18 par APA

Au 31 décembre 2019, l’encours de la dette publique et à garantie publique du Cameroun était estimée à 8424 milliards FCfa, représentant environ 37,3% du produit intérieur brut (PIB) contre 5039 milliards FCfa à fin 2015 soit 30% du PIB, représentant augmentation de 67,2% sur les cinq dernières années, selon un rapport du ministère des Finances (Minfi) parvenu vendredi à APACette «évolution relativement haussière», selon les termes du document, s’explique principalement par les tirages effectués sur les avances statutaires accordées par les partenaires au développement que sont le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM), la Banque africaine de développement (BAD) et la France, mais aussi l’accélération des travaux des grands projets d’infrastructures.

 Selon sa composition, la dette publique et à garantie publique du pays était, à la période considérée, composée à 77,1% de dette extérieure évaluée à 6650 milliards FCfa, 22,5% de dette intérieure pour 1942 milliards FCfa et 0,4% de dette avalisée de l’ordre de 37 milliards FCfa.

 Concernant l’appréciation du risque de change à fin décembre 2019, le portefeuille de la dette publique du Cameroun était relativement diversifié avec une proportion de 76,3% de dette libellée en devise y compris 29,4% de dettelibellée en euro, la proportion de la dette publique effectivement assujettie au risque de change étant ainsi estimée à 46,9%.

 Le besoin d’endettement de l’État, y compris les appuis budgétaires pour la période 2020-2022, est de 3440 milliards FCfa, dont 1217 milliards à couvrir en 2020 destinés à la réalisation des projets et au financement des besoins de trésorerie à court terme, mais aussi aux appuis budgétaires.