Main Menu

Bénin : la déclaration d’utilité publique du périmètre de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé à la Une

Publié le 16.01.2020 à 13h18 par APA

La déclaration d’utilité publique du périmètre de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé est le principal sujet abordé par les quotidiens béninois parvenus jeudi à APA.« Délimitation d’une zone économique à Glo-djigbé, Un domaine de 10.000 hectares déclaré d’utilité publique » titre Fraternité, précisant qu’il s’agit en réalité d’un fonds de terre qui a l’avantage de prendre en compte trois communes du département de l’atlantique à savoir Abomey-Calavi, Tori-Bossito et Zè.

« Zone économique spéciale Tori-Zè-Glo-djigbé, 10.000 ha de fonds de terre constitués », affiche de son côté La Nation expliquant que « c’est dans le but de favoriser le développement des activités économiques, tout en préservant les agglomérations et les noyaux villageois que le conseil a subdivisé le périmètre du projet en trois lots ».

Et Le Challenge de renchérir que la « Zone déclarée d’utilité publique (est) pour des méga projets du futur ». Dans cette zone économique va figurer des entreprises de transformation censées booster l’industrialisation du Bénin, ajoute le journal. Cela fait dire à Nouvelle Expression que « Bientôt un pôle économique moderne » verra le jour au Bénin.

Les quotidiens béninois se sont également intéressés à la réforme dans le secteur de la santé. A ce propos, La Nation parle du « Déficit de professionnels de santé (et soutient que), Bientôt une base de données des pré-qualifiés » sera mise en place. Selon nos confrères, le gouvernement projette d’ouvrir un registre d’inscription à l’intention des professionnels de la santé.

Le Challenge mentionne que dans sa volonté de constitution d’une base de données des professionnels de la santé, « Talon met de l’ordre dans le secteur sanitaire, anticipe et fait des prévisions ». Il s’agit, d’après le journal, de collecter les données qui seront traitées et analysées aux fins d’identifier des postulants éligibles. Une solution pour régler l’épineux problème de manque de personnel de santé et de personnel spécialisé qui se pose dans les hôpitaux et centre de santé.

Sous le titre « Vers une base de données des professionnels de santé », Fraternité explique que cette base de données va servir dans le cadre des recrutements selon les besoins de compétence, en vue de combler les déficits de ressources humaines en santé aussi bien dans le public que dans le privé.