Main Menu

Bédoui, Boughattas,Konaté, trois joueurs pour deux places

Prévu  initialement  le vendredi 20, le départ de la  délégation  de l’ESS pour l’Egypte  a été  finalement  avancé  pour  aujourd’hui, jeudi 19,  à partir  de l’aéroport d’Enfidha. Le  trajet  de prés de 1900 kms  sera  effectué  en deux  heures  pour atteindre  l’aéroport  de Borj Al areb  vers  15h30’. Outre, les joueurs  (20), les  différents   staffs (technique, médical, administratif)  y seront du  voyage également  quelques  médias,  et des  invités. 

Si le dernier  test  amical  effectué samedi passé  sur la pelouse du  stade olympique  face  à l’ES Métlaoui  fut  l’occasion pour le staff technique   étoilé  de passer en revue les troupes avant  de mettre le cap  sur Alexandrie  pour affronter  en  seconde manche des  demi-finales de la Ligue des Champions le club cairote d’Al-Ahly, force  est  de souligner également que le coach Hubert Velud  s’il a déjà à un élément prés  une  idée  sur  la formation   rentrante  qui  affrontera  les  « Pharaons » dimanche  prochain, n’en demeure pas  moins  dubitatif  quand à certains  postes  de l’équipe. Il en va ainsi de l’axe  de la défense   trois  joueurs   concourent  pour deux  places  à savoir, Rami Bédoui, Zied Boughattas, Omar Konaté.

 

…et l’animation offensive

 Mais  il n’y a pas que la défense  qui  nécessite  constitue  le petit souci du coach. En effet, le poste de meneur de jeu  suscite également  la « profonde  réflexion »  pour le staff étoilé. Certes, il n’est  guère  aisé de choisir  entre Iheb Msekni  au top de sa  condition  physique, un Hamza Lahmar  plus  inspiré que  jamais et surtout  adroit sur les  balles arrêtées, voire   un Ben Belgacem  qui  ne manque  pas de talents  et surtout de perspicacité. Il va sans dire les deux dernières   séances d’entrainement   en terre égyptienne  seront  déterminantes   à l’entraineur  pour  arrêter   définitivement   son « Onze rentrant ». 

Au-delà  de ces deux  points  qui  retiennent  toute l’attention du coach  pour le reste  des postes de l’équipe, l’entraineur semble  s’orienter  vers  la reconduction des principaux  éléments  titulaires  ayant évolué  lors du match-aller à Sousse. 

Hubert Velud « la présence des  éléments-cadres  sera  importante pour maintenir  un certain équilibre ».

Pour  son rendez-vous  africain de dimanche à Alexandrie, l’entraineur de l’ESS, Hubert Velud  compte  beaucoup  sur la  présence des éléments  « d’expérience » à l’image de Belbouli   et Amine Chermiti  qui  étaient   en 2007 aussi  bien au Caire qu’au Japon. Il dira  à  ce propos que  « les  joueurs-cadres  auront  un rôle déterminant  pour  pousser  leurs camarades  par  leur  engagement et  leur  parfaite  implication. Leur  présence  mentale  surtout sur le  terrain  sera  d’autant  plus  nécessaire  qu’ils  auront  durant  le match  à  venir en aide à leurs coéquipiers  surtout dans  les  moments de doute ». En ce sens, « la communication sera  importante »  finira par  lâcher  Velud. Il  faut rappeler  qu’outre  l’expérience de ces deux  joueurs, il ya lieu de  souligner  celles des deux adjoints  Ridha Jeddi et Seif Ghezal  qui  ont  remporté  également   dans leurs  carrières des titres.  Pour autant  la  plus part des joueurs  opérationnels  de l’équipe, ensemble depuis bientôt  trois  ans  ont  remporté  quelques titres  qui  ont contribué  à  souder  le  groupe. 

 

Une  affaire de couleur ?

Les  responsables  de l’ESS  ont  proposé à la CAF  d’évoluer le  jour du  match  AHLY-ESS  dans le cadre de la  Ligue des  Champions ( demi-finale –retour) avec des maillots  blancs, leur  requête  a essuyé un refus des instances   confédérales  sous  prétexte que  « le blanc  crée la  confusion à côté du  rouge  de l’adversaire  AHLY » (Sic !). Qu’à cela ne tienne  les  dirigeants   étoilés  se sont  rabattus sur la  tunique  bleue. Est-ce  à dire que le  blanc  rappelle de mauvais  souvenirs aux  égyptiens ? Il est  vrai qu’en 2007  lors de la  mémorable  finale  au Caire, Amine  Chermiti   est  coéquipiers  de l’époque  ont porté  le maillot  blanc. Si c’est  une simple question de couleur ? 

 

Forfait de  Houssem Achour (Ahly)

Blessé  lors du dernier  match retard  en championnat  égyptien (Ahly-Raja Marsa Matrouh), l’international  pivot  des Pharaons, Houssem  Achour  souffre d’une légère  déchirure  musculaire mais  qui néanmoins  le  rend  indisponible  ce dimanche  face à l’ESS. Achour  sera absent  pendant  un mois. 

Sadok SLIMANE