Main Menu

Tuesday, March 17th, 2020

 

Coronavirus : le Mali ferme ses frontières aériennes et ses écoles

Publié le 18.03.2020 à 01h18 par APA

Le Mali qui n’a enregistré jusque-là aucune cas de Covid-19, a décidé de se prémunir, en fermant ses frontières et ses écoles, à l’issue du Conseil supérieur de la défense nationale tenue au palais présidentiel de Koulouba.Fermeture des frontières aériennes aux vols commerciaux en provenance des pays affectés par le coronavirus jusqu’à nouvel ordre, fermeture des salles de classes et interdiction des rassemblements sont entre autres décisions majeures prises par l’Etat malien ce mardi. 

La « fermeture jusqu’à nouvel ordre des boites de nuit et bars dancings » a été aussi décrétée à l’issue de ce Conseil supérieur de la Défense.

 Alors que les enseignants du secondaires observent une grève depuis plusieurs jours, le conseil a ordonné la « fermeture des écoles privées, publiques et les medersas » pour une période de trois semaines.

 En pleine campagne électorale en vue des élections législatives du 29 Mars prochain, les candidats devront mettre fin à leur meeting car les regroupements publics, sportifs socio-culturels, et politiques de plus de cinquante personnes sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

 Cette décision du gouvernement a été très bien accueillie par les internautes, qui en plus d’avoir massivement partagé le communiqué final du conseil supérieur de défense nationale, se disent rassurer.


Maroc : Large élan de solidarité pour alimenter le Fonds spécial dédié à la gestion du Covid-19

Publié le 18.03.2020 à 01h18 par APA

Par Hicham Alaoui

Le gotha d’hommes d’affaires marocains, les responsables politiques, les offices, les entreprises privées et d’autres structures nationales ont manifesté un large élan de solidarité en consacrant de grandes sommes d’argent au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19, crée à l’initiative du Roi Mohammed VI.Ainsi, les hommes d’affaires Othman Benjelloun, Président Directeur Général de Bank Of Africa, et Aziz Akhannouch, Président Directeur Général d’Akwa Group, ont décidé de mobiliser 1 milliard DH (1 euro = 10,7 DH) chacun, en faveur dudit Fonds.

De son côté, le ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie numérique et verte, Moulay Hafid Elalamy, a apporte sa pierre à cet édifice de solidarité en contribuant personnellement à hauteur de 200 millions de dirhams.

Pour sa part, le holding « Al Mada » a fait don de 2 milliards de DH au fonds spécial pour la gestion  du Covid-19.

« Ce don s’inscrit dans le cadre du décret en date du lundi 16 mars 2020 qui a instauré la création du compte d’affectation spéciale visant à faire face aux dépenses sanitaires exceptionnelles et à soutenir les secteurs sinistrés par la crise sans précédent liée au Coronavirus », indique la holding.

Même élan de solidarité a été manifesté par le groupe de la Banque Centrale Populaire (BCP) qui va consacrer 1 milliard de DH au fonds spécial dédié à la gestion du Covid-19. « Cette contribution fait partie d’un dispositif global mis en place par la Banque pour lutter contre la propagation de la pandémie », indique le groupe.

Les membres du gouvernement marocain ont décidé à leur tour d’y contribuer, en sacrifiant un mois de leur salaire en faveur de ce Fonds spécial.

Les parlementaires ont aussi annoncé leur soutien et déclarent leur participation volontaire avec un mois de salaire en faveur du fonds créé.

La grosse contribution est venue du leader mondial sur le marché du phosphate et le premier producteur mondial d’engrais phosphatés, l’Office chérifien des Phosphates qui a décidé une contribution de 3 milliards de DH.

Ces montants viennent s’ajouter au 1,5 milliard de DH des 12 régions du Royaume, au 1 milliard de DH du Fonds Hassan II et aux 3,3 milliards versés par Maroc Telecom dans le cadre de l’amende qui lui a été infligé par l’Agence Nationale de la Réglementation des Télécommunications (ANRT).

Pour rappel, le fonds, créé le 15 mars et doté de 10 milliards, sera réservé d’une part à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical et d’autre part au soutien de l’économie à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement pour préserver les secteurs vulnérables, préserver les emplois et atténuer les répercussions sociales de cette crise.

A ce jour, 44 cas de contamination par le coronavirus Covid-19 sont recensés au Royaume, dont un ministre. Deux décès ont été enregistrés, alors que le premier patient contaminé a été entièrement rétabli, selon les autorités sanitaires du pays.

Le Maroc a pris une batterie de mesures pour endiguer la propagation du Covid-19 notamment la fermeture de l’espace aérien et maritime marocain devant les voyageurs, l’annulation des rassemblements et des manifestations sportives, culturelles et artistiques, la création d’un Fonds spécial pour la gestion de la pandémie, la suspension des cours dans les écoles et les universités, la fermeture provisoire des mosquées, la suspension des audiences dans les différents tribunaux du Royaume.

D’autres mesures ont été prises par les autorités compétentes dans le domaine des transports publics et la fermeture des espaces publics non nécessaires.


TB Joshua Prays Against Covid-19, Declares “REAL CORONAVIRUS IS GONE”

23 hours ago
YouTube
Coronavirus To Disappear By 27th March 2020 – Prophet TB Joshua Declares

Prominent Nigerian Pastor TB Joshua led his congregation in prayer on Monday 16thMarch 2020 against the deadly coronavirus which has caused worldwide panic, prompted severe economic backlash and locked down entire countries. 

The outspoken cleric prayed for healing and restoration for those affected by the virus as well as for the medical professionals treating them.

“Those on the sick-bed – may your doctors, nurses and care-givers sense the presence of God,” he proclaimed, with several people throughout the auditorium falling involuntarily ‘under the anointing’ as he ministered.

Later, on Tuesday 17th March 2020, Joshua answered several questions related to the outbreak of the disease on his official Facebook Page, followed by 3.8 million people.

He described the unprecedented situation as a “test of faith” which Jesus Christ hinted at in his prayer that Simon Peter’s faith would not fail, adding that he didn’t “see anything to panic about” as God’s promise for believers would be for them to overcome.  

“Real faith thrives on a test. If there was nothing serious in the past to test our faith, here is something to test our faith in a unique way – a real situation,” he said, quoting Scripture to explain that not even coronavirus could separate true believers from God.

When asked about his viral declaration that “the noise of coronavirus would be silenced before the end of March 2020”, Joshua unequivocally reasserted his position. 

“I say again – it is the remnants we are seeing. The real coronavirus is gone… But what the coronavirus has caused – economic backlash, fear – will linger until the end of the year,” he revealed.

The founder of Emmanuel TV then addressed the dangers of fear that has led to virtual paralysis of activities in many nations exposed to the virus.

“Fear exposes the level of our relationship with God… Fear means we are not serving God with all our hearts,” he explained. “The opening of the eyes of our faith will be the silencing of our fears.”

When pestered further about his declaration on March 1st 2020 about the impending end of coronavirus, the cleric retorted, “The name of God has always been used for possible things – but faith is for impossible things.”

He added that “this coronavirus has only exposed us”, positing that “challenges reveal the true condition of man’s heart.” 

Joshua lamented that the fear and doubt expressed was because most people relied on what they “see and hear” to make decisions.

“I am telling you what is to come,” he concluded. “Thank God you cannot change it, because people are profiting from the situation at hand.”

The video of Joshua’s prayer, which was posted to his popular YouTube channel with 1.6 million subscribers, quickly ratcheted up views in the hundreds of thousands, as people online are evidently looking for hope and solution in a time of fear and confusion.

Ihechukwu Njoku is a freelance Nigerian journalist

The post TB Joshua Prays Against Covid-19, Declares “REAL CORONAVIRUS IS GONE” appeared first on The Maravi Post.


Transactions électroniques: Orbus Digital s’installe en Côte d’Ivoire

Publié le 18.03.2020 à 00h18 par APA

Orbus Digital, une filiale du groupe sénégalais GAINDE 2000, spécialisé dans les plateformes digitales, la facilitation des démarches administratives et des procédures d’entreprises, la cyber sécurité et les paiements électroniques, a lancé mardi à Abidjan ses activités.A travers cette filiale, il s’agit de « participer avec les acteurs de l’écosystème ivoirien à la construction d’une économie digitale africaine forte, à la fois pour le bien de la Côte d’Ivoire, du continent et de l’entreprise », a dit Ibrahima Diagne Nour Eddine, directeur général de GAINDE Group, lors d’une cérémonie.

Comme mission, l’entreprise s’est assignée d’accompagner le succès de ses clients à travers des plateformes digitales. Elle ambitionne de construire à Abidjan « un pôle d’expertise digital solide » ayant pour vocation de rayonner dans toute la sous-région, tout en leur permettant d’atteindre leurs objectifs stratégiques. 

Cumulant vingt années d’expériences, le Groupe se hisse comme un leader africain dans le domaine numérique, avec une présence au Sénégal, au Kenya et maintenant en Côte d’Ivoire, première puissance économique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Selon Daniel Gercou Sarr, directeur régional Afrique, Moyen-Orient et Europe de Orbus Digital, la filiale offre différentes plateformes de paiements électroniques afin de faciliter l’adoption des outils de paiement pour les entreprises et les administrations publiques. 

En outre, dira-t-il, elle offre des solutions de confiance numérique, notamment la signature électronique et l’authentification pour pouvoir accélérer l’usage de ces plateformes digitales et consacrer l’équivalence en documents électroniques et papiers.

Le premier volet de l’offre, lui, consacre toutes les plateformes de services, tandis que le second se situe au niveau du consulting, avec quatre qualités de produits dédiés au marché ivoirien, la transformation digitale, la cyber sécurité, l’intégration de système et la sous-traitance. 

La sous-traitance, elle, dédiée au marché européen devrait être développée en Côte d’Ivoire, a indiqué Daniel Gercou Sarr, soulignant qu’il s’agira de donner des textes certifiés aux applications achetées aux prestataires, de faire du développement informatique à distance et d’autres services par rapport au Cloud.

« Notre ambition ici est d’avoir une filiale aussi importante que la maison mère à Dakar pour pouvoir recruter environ 150 ingénieurs et managers et assez rapidement délivrer des services de classes internationales », a fait savoir M. Sarr.     

Le digital, aujourd’hui est un vecteur d’accélération de croissance pour tous les pays du monde, et un secteur pour lequel les économies africaines peuvent trouver un raccourci pour la résolution de plusieurs problèmes socio-économiques. Engagé sur ce segment, le Groupe se veut un acteur de transformation digitale avant-gardiste. 

Serge Djeblé, directeur pays, s’est félicité de cette implantation qui permet à l’entreprise d’amorcer un palier très important dans l’écosystème de la digitalisation en Côte d’Ivoire avec cette filiale de droit ivoirien qui travaille avec des ingénieurs locaux et des compétences du groupe.

Certifié « ISO 27001 : 2013 » et « ISO 9001 : 2015 » dans le Management de la qualité et sécurité de l’information, le groupe se positionne comme un leader africain dans la dématérialisation des formalités administratives, la sécurité numérique et les paiements électroniques.

En 2012, l’entreprise a reçu le 1er Prix de l’UNPSA (Prix des Nations Unies pour le service public) dans la catégorie « Amélioration des services public », grâce au succès du Guichet unique de commerce extérieur Orbus qui a entraîné des performances remarquables dans la réalisation de formalités du commerce extérieur.

GAINDE Group, crée en 2002 à Dakar, a construit le Guichet unique du commerce extérieur du Sénégal. Dans son plan de développement, Orbus Digital qui ambitionne d’être agrée comme prestataire de certification électronique, envisage de lancer des plateformes digitales dans le B2B et le paiement électronique.   


Coronavirus : la Mauritanie interdit aux navires opérant sur ses eaux le contact avec la terre

Publié le 18.03.2020 à 00h18 par APA

Le ministère des Pêches mauritanien a interdit aux navires exerçant dans les eaux mauritaniennes d’éviter tout contact avec la terre ni avec les embarcations ou d’autres navires en guise de prévention contre le coronavirus.« Les gens de mer en provenance des zones infectées par le coronavirus sont invités au respect strict des orientations et directives du comité interministériel chargé du suivi de la pandémie et du ministère de la Santé », a indiqué le ministère dans une circulaire mardi.

Celle-ci a demandé « aux navires de pêche désirant entrer en zone de pêche, et titulaires d’une licence, de n’avoir aucun contact avec la terre ni avec les embarcations ou d’autres navires », soulignant que les formalités se feront par radio et que l’embarquement des marins aura lieu à la fin de la marée ou sur ordre.

La note a ajouté que « les cargos transportant des produits de pêche ne sont autorisés à faire aucun transfert de leurs équipages, et que leurs contacts doivent être réduits au strict minimum ».

Les flottes de pêche étrangères exerçant dans les eaux mauritaniennes comprennent un grand nombre de navires chinois et européens, deux zones fortement infectées par le Covid-19.

Par ailleurs, le ministère mauritanien a exhorté les équipes de garde-côtes nationaux et l’équipage des navires de pêche à observer les mesures de protection, et à garder une distance minimale de deux mètres entre eux.

Il a signalé, au sujet des navires de commerce desservant les ports mauritaniens, que leurs capitaines ont l’obligation de transmettre aux capitaines du port leur « ETA » et leur déclaration maritime de santé au moins 72 h à l’avance.

Et d’exiger que les pilotes et équipages mauritaniens soient équipés de masques, de gants et de bottes et qu’ils maintiennent une distance de deux mètres de l’équipage du navire à inspecter.

La circulaire a enfin souligné que les personnes susceptibles d’être engagées à bord du navire doivent disposer de renseignements exacts et pertinents sur la pandémie du Covid-19 afin de prendre toutes les mesures visant à réduire les risques d’exposition.


Maroc : L’armée met des structures de santé à la disposition du système sanitaire

Publié le 18.03.2020 à 00h18 par APA

Le Roi Mohammed VI a présidé, mardi à Casablanca, une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de la propagation de la pandémie du coronavirus dans notre pays et à la poursuite de la prise de mesures pour faire face à toute évolution.Au début de la réunion, le Souverain s’est informé auprès du ministre de la Santé au sujet des derniers développements de la situation sanitaire dans notre pays, de la capacité d’accueil des hôpitaux et des unités de santé dans les différentes régions du Royaume et des mesures prises pour satisfaire tous les besoins en termes de sécurité sanitaire, dont les produits de désinfection et les médicaments.

Sur la base des données présentées par le ministre de la Santé, le souverain a donné ses hautes instructions à l’Inspecteur général des Forces Armées Royales (FAR), pour mettre les structures de santé équipées, dont la création avait été ordonnée auparavant par le Souverain dans les différentes régions du Royaume dans cet objectif, à la disposition du système sanitaire avec toutes ses composantes, en cas de besoin.

Cette initiative royale s’inscrit dans le cadre de l’approche proactive que le souverain a ordonné d’adopter depuis l’apparition de cette pandémie et du renforcement des mesures préventives sans précédent prises par les secteurs et les institutions concernés pour limiter sa propagation et faire face à ses conséquences sanitaires, économiques et sociales.

Cette réunion a été l’occasion de passer en revue les étapes de mise en application des mesures qui ont été prises sur hautes orientations du roi et qui concernent la fermeture de l’espace aérien et maritime marocain devant les voyageurs, l’annulation des rassemblements et des manifestations sportives, culturelles et artistiques, la création d’un Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), la suspension des cours dans les écoles et les universités, la fermeture provisoire des mosquées, la suspension des audiences dans les différents tribunaux du Royaume, outre une série de mesures prises par les autorités compétentes dans le domaine des transports publics et la fermeture des espaces publics non nécessaires.

Le Souverain a donné ses directives aux autorités compétentes pour veiller à la bonne application des mesures efficientes visant à assurer l’approvisionnement des marchés, sur l’ensemble du territoire national, en produits alimentaires et de consommation, produits d’hygiène et de désinfection, d’une manière régulière et permanente, et lutter contre toute forme de spéculation et de hausse des prix.

A ce jour, 44 cas de contamination par le coronavirus Covid-19 sont recensés au Royaume, dont un ministre. Deux décès ont été enregistrés, alors que le premier patient contaminé a été entièrement rétabli, selon les autorités sanitaires du pays.


Côte d’Ivoire: suspension des visites aux prisonniers pour une période d’un mois en raison du Coronavirus

Publié le 18.03.2020 à 00h18 par APA

La direction de l’administration pénitentiaire ivoirienne a annoncé mardi dans une note adressée à ses travailleurs, la suspension des visites des personnes extérieures aux prisonniers sur la période du 18 mars au 16 avril 2020 en vue de lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus.« Les visites des personnes extérieures dans les établissements pénitentiaires sont suspendues du 18 mars 2020 au 16 avril 2020», a indiqué le magistrat hors hiérarchie Boubakar Coulibaly, le directeur de l’administration pénitentiaire dans cette note.

Par ailleurs, il a ajouté que les détenus arrivant de l’extérieur, avant leur admission en cellule, feront l’objet d’un confinement de 48h dans un local, mesure au cours de laquelle ils feront l’objet d’un contrôle médical visant à s’assurer qu’ils ne sont pas contaminés.

« Le personnel exerçant dans chaque établissement pénitentiaire est invité à se conformer avec une stricte rigueur aux mesures hygiéniques clairement arrêtées par le Conseil national de sécurité avec la crise et à prendre toutes les dispositions utiles en vue de ne pas exposer la population carcérale à la pandémie », a conseillé M. Coulibaly.

 Lundi soir au terme d’une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité  ( CNS) présidée par le président ivoirien Alassane Ouattara sur la situation de la maladie à coronavirus en Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ont pris 13 mesures complémentaires pour lutter contre la propagation de cette maladie.

Il s’agit entre autres de la fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours et  la suspension pour une période de 15 jours renouvelables, à compter du 16 mars 2020 à minuit de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de la maladie à coronavirus.

A ce jour,  06 cas confirmés de maladie à coronavirus ont été enregistrés dans le pays. Cette maladie de pneumonie causée par un nouveau coronavirus, a été détectée en décembre 2019 à Wuhan, en Chine.


Maroc : Le bilan porté à 44 cas de contamination au Covid-19

Publié le 17.03.2020 à 22h18 par APA

Le Maroc a enregistré mardi six nouveaux cas de contamination au coronavirus, ce qui porte le bilan à 44 cas, indique un communiqué du ministère de la santé.Les nouveaux cas confirmés ont tous été importés et ont été enregistrés à Tanger (2), Oujda (1), Rabat (1), Settat (1) et Guelmim (1), annonce le ministère.

Les 6 nouveaux cas confirmés s’ajoutent au cas annoncé dans la matinée, ce qui porte le total à 7 nouveaux cas enregistrés. Le bilan depuis le début s’élève à 44 cas de contamination au Coronavirus, dont 1 guéri et 2 décédés.

La propagation se poursuit, à un rythme plus ou moins similaire à celui des derniers jours. La majorité des cas recensés sont importés, le nombre de contaminations locales demeurant faible.

Le Maroc a pris une batterie de mesures pour enrayer la propagation du Covid-19 notamment la fermeture de l’espace aérien et maritime marocain devant les voyageurs, l’annulation des rassemblements et des manifestations sportives, culturelles et artistiques, la création d’un Fonds spécial pour la gestion de la pandémie, la suspension des cours dans les écoles et les universités, la fermeture provisoire des mosquées, la suspension des audiences dans les différents tribunaux du Royaume.

D’autres mesures ont été prises par les autorités compétentes dans le domaine des transports publics et la fermeture des espaces publics non nécessaires.


Sick Zimbabwe VP Chiwenga airlifted to China….His health deteriorates

Zimbabwe VP Chiwenga Airlifted To China

HARARE-(MaraviPost)-Zimbabwe Vice President Constantino Chiwenga was airlifted to China as his health woes resurfaced.

The Vice President was airlifted to the coronavirus-hit nation on Sunday after his health took a turn for the worse.

According to online publication, Zimlive.com, Chiwenga left Harare shortly after mid-day Sunday on a Dubai-registered private jet, a Boeing 737-7AK (BBJ), which is regularly used by President Emmerson Mnangagwa.

The President even uses the same private plane when he is travelling locally.

However, Presidential spokesperson George Charamba downplayed the event saying that it was just a routine medical checkup. Charamba told the publication,

“I can confirm that the vice president left for China for his medical check-up. Obviously, we can’t say how long that will take because that will depend on what experts say. But he is out of the country.”

Chiwenga has not been seen in public for the two weeks leading up to his flight from China. The vice president’s absence from the public eye had sent tongues wagging with some quarters opining that this signalled a major fallout between Chiwenga and Mnangagwa, who have long been speculated to have a tense relationship.

Chiwenga missed the monthly national clean-up exercise on March 6, when he was due to officiate in Mvurwi.

This was followed up by the Vice President missing the national field day held at President Emmerson Mnangagwa’s Pricabe Farm in Kwekwe where he was supposed to be guest of honour.

Chiwenga was supposed to be the guest of honour at the event, but this honour was later given to Minister of Defence and War Veterans Oppah Muchinguri.

However, Charamba denied reports on any fallout over the weekended, dismissing the allegations as nonsense.

He said that Chiwenga was absent because he was not feeling well and had been ordered to rest by his doctors.

“He was not feeling too well and he wanted a bit of rest. That’s the real issue. Speculation that there’s bad blood between him and the president… is nonsense,” Charamba said.

Vice President Chiwenga spent more than four months in China last year getting treated for an undisclosed ailment which he claimed would have certainly killed him if it was not for the intervention of the Chinese.

There was speculation that Chiwenga may have got sick after being poisoned. At one point he was being attended to by medical experts from Zimbabwe, South Africa, India and China.

There has been speculation, that the Vice President was a victim of a poisoning plot, to rule him out of the succession race.

Only last month, there were reports that Chiwenga was collapsed in his office and had to be airlifted to South Africa, because of the risk of the deadly coronavirus in China.

The fact that Chiwenga has been airlifted to China in the middle of the coronavirus pandemic indicates that he may be facing a medical emergency.

Source: iharare.com

The post Sick Zimbabwe VP Chiwenga airlifted to China….His health deteriorates appeared first on The Maravi Post.


Late Micheal jackson’s son Prince Michael Jackson net worth is unbelivable…Swims in monies

Micheal jackson’s son Prince Michael Jackson (left)

Jackson was only seven years old when his father suddenly died on June 25, 2009 –

This news not only rocked the entire music industry, but the whole world.

After that, his grandmother, Katherine Jackson, became the legal guardian of Jackson and his siblings.

Michael’s nephew TJ is also Jackson’s official guardian. She moved her son’s kids at a huge estate in Calabasas.

According to sources, among all of Michael’s three children, Jackson was the one who took his death the hardest.

Michael left each of his three kids over US$33 million each. Prince Michael Jackson, meanwhile, will inherit his fathers million once her turns 30, and everyone expects that this will grow up to US$300 million. As of 2017, his current net worth is at US$100 million.

It’s not surprising that Prince Michael Jackson will be super rich once he becomes older. In fact, certain media outlets are comparing him with another young millionaire, Barron Trump – The youngest son of US President, Donald Trump.

The post Late Micheal jackson’s son Prince Michael Jackson net worth is unbelivable…Swims in monies appeared first on The Maravi Post.